juillet 27

Maman Mia, Here we go again … la boucle est bouclée

Avec ces températures estivales, parfois même caniculaires, Mama Mia, Here we go again de Ol Parker s’impose pour moi comme le moment de fraîcheur de l’été !  De la blonde et douce Sophie et son amoureux transi Sy, à son trio de pères aussi maladroits qu’attendrissants, en passant par les mythiques Dynamos. Tous les acteurs ayant donné vie aux personnages de Mamma Mia répondent ici encore une nouvelle fois présents. Viennent aussi s’y ajouter des petits nouveaux comme Andy Garcia, Cher et surtout Lily James, choisie pour incarner l’intrépide et indépendante Donna dans sa jeunesse … 

Cette suite débute 5 ans après les événements du premier film. On y apprends que Sophie a terminé les travaux de rénovation de l’hôtel de sa mère, le Bella Donna et souhaite désormais l’ouvrir au public et prépare ainsi une cérémonie d’inauguration. Malheureusement, les choses ne se passent pas vraiment comme elle l’aurait souhaité, ses proches comme ses invités ne pouvant être présents…  Parallèlement et sous forme de flash back, on se retrouve également plongé en 1979, année où Donna, la vingtaine rayonnante, décide de quitter les Etats Unis, pour réaliser ses rêves … Ce fut aussi l’année où celle-ci rencontre et tombe amoureuse de Sam, Bill et Harry … 

Deux conditions sont à remplir pour véritablement apprécier Mamma Mia, Here we go again. D’une part, aimer (mais vraiment aimer) les comédies musicales, car encore plus que son aîné, dans ce film la majorité des scènes sont davantage chantées que parlées … D’autre part, et ça c’est important, ne surtout pas essayer de vouloir prendre cette suite trop au sérieux … A défaut, on risque cruellement d’être déçu par l’absence réelle d’intrigue aussi bien dans le passé de Donna, que dans le présent de Sophie … Tout comme l’on risque aussi de grincer plus d’une fois des dents devant les innombrables clichés- 100% assumés-, qui jalonnent ce film … Pour ma part, et assez curieusement, cela ne m’a aucunement dérangé… J’avais juste devant moi un feel good movie, idéal pour se changer les idées, et retrouver la pêche les refrains d’Abba en tête … 

Si j’ai adoré voir les acteurs de Mamma Mia jouer dans un film aux antipodes de leurs registres habituels, je dois dire avoir été particulièrement impressionnée par l’interprétation de Lily James. Tellement rayonnante et pétillante, elle a su, sans  singer Meryl Streep, apporter sa touche personnelle au personnage de Donna …Son sourire comme sa bonne humeur étaient tout simplement communicati
ve ! Tout comme l’énergie générale et le message véhiculé dans cette histoire … Le message rempli d’amour d’une mère à sa fille, transcendant les générations, qui nous fera nécessairement sourire, et peut être même verser une larme … 


Étiquettes : , , , , , , , , , , , , , , ,
Copyright 2018. All rights reserved.

Ecrit juillet 27, 2018 par Maddie dans la catégorie "Cinéma

2
Poster un Commentaire

avatar
1 Fils de commentaires
1 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
2 Auteurs du commentaire
MaddieLa tête dans les livres Auteurs de commentaires récents
  S’abonner  
plus récent plus ancien Le plus populaire
Notifier de
La tête dans les livres
Invité

J’avais adoré le premier film mais j’avoue être plutôt sceptique pour cette suite…