juillet 2

La Terre des morts … le coupable idéal

     Jean Christophe Grange fait partie de ces romanciers à l’imagination aussi fertile que sombre … il le prouve une fois encore dans son tout dernier roman Terre des morts, nous plongeant dans l’univers subversif du SM,  les secrets du bondage et les méandres du porno underground archétype des déviances sexuelles les plus inimaginables… D’autres auteurs s’étaient déjà essayés, avec beaucoup succès d’ailleurs, à ce thème, Maxime Chattam ou encore Franck Thilliez… Il a donc fallu que je m’immerge dans le dernier Grangé …

L’intrigue débute par le meurtre de deux stripteaseuses. Aucun lien apparent entre les deux victimes, si ce n’est la mise en scène de leur mort… Visages lacérés, corps suspendus pieds et mains liés à l’aide de leurs sous-vêtements par un noeud dont seuls certains experts maîtrisent l’art… le Shibari… Spectacle macabre pour le lieutenant Stephane Corso de la police judiciaire qui devra en signer la fin … Très vite la concordance des indices pointera vers un suspect, Philippe Sobieski, ex taulard au passé trouble reconverti en peintre à succès aux toiles aussi populaires que provocatrices …

On comprend d’emblée que Terre des morts a fait l’objet d’un travail de recherche pharaonique. La description des scènes, le différentes étapes de l’enquête, le déroulement du procès étaient tous décrit avec une précision quasi chirurgicale…. Mais ce trop plein de détails m’a aussi parfois beaucoup égaré… et il m’est arrivé de trouver certaines scènes vraiment trop longues n’arrivant même plus à vraiment retrouver le fil directeur du roman… Car si mon résumé peut sembler bien simplet, l’intrigue de Terre des mort est tout sauf facile… Par l’imbrication de différentes histoires, certaines sans lien direct avec le double homicide, Jean Christophe Grangé a véritablement pris un malin plaisir à me diriger droit dans des impasses, des sens interdits et des fausses pistes… Et s’il est vrai que j’ai pu trouver la première partie du roman un peu trop longue et parfois même confuse, je dois avouer que la fin m’a littéralement scotchée … Certains diront qu’elle était trop tirée par les cheveux, mais pour moi il faut vraiment avoir l’esprit un peu dérangé pour imaginer un tel épilogue … Fin heureuse ? Chute satisfaisante ? Je vous laisse deviner … 

Je regrette cependant n’avoir éprouvé aucune réelle empathie envers les personnages de ce roman… Si je me plait toujours à détester les antagonistes d’une histoire, j’arrive en général à me sentir un minimum proche son héros ou héroïne, à avoir quelques affinité avec elle ou lui… Et quelle fut ma déception pour celui de Grangé. Pour moi, le commandant  Costo était tout simplement détestable, encore plus que le « méchant » lui-même…  J’ai détesté le fait qu’il ait tout le temps recours à la violence pour résoudre ses problèmes et qu’il s’imagine aussi que « menacer » soit le synonyme de « discuter »… Je peux comprendre qu’il puisse s’agir d’un homme torturé et  terriblement seul, à qui la vie n’a d’ailleurs jamais vraiment fait de cadeaux … mais cela ne justifie non plus tout accès de violence injustifié…  Et j’ai également eu du mal à accrocher à ses différents acolytes,… Barbara dite « Barbie » Chaumette me faisant vaguement penser à une pâle copie de Lisbeth Salander …  sans le charisme ni la dextérité de cette dernière … Quant aux autres, je ne me rappelle plus vraiment de leurs noms …Le seul personnage attachant étant Thadée le jeune fils de Corso, seule étincelle de lumière dans l’univers particulièrement glauque de Terre des morts …

C’est donc une impression plutôt mitigée que ce roman m’a laissée … pas vraiment le meilleur cru de Jean Christophe Grangé… Ce qui ne n’empêchera nullement de continuer de lire les oeuvres de ce très mystérieux et talentueux écrivain …


Étiquettes : , , , ,
Copyright 2019. All rights reserved.

Ecrit juillet 2, 2018 par Maddie dans la catégorie "Lecture

1
Poster un Commentaire

avatar
1 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
1 Auteurs du commentaire
Richard Migneault Auteurs de commentaires récents
  S’abonner  
plus récent plus ancien Le plus populaire
Notifier de
Richard Migneault
Invité

En ce qui me concerne, même si ce roman n’atteint pas l’excellence de ses premières histoires, ça m’a plu un peu plus que ses derniers romans !